Après les travaux, en 2010

Après les travaux, en 2010. L’entreprise ‘Art Anjou Restauration’ a restitué le décor originel. L’état de conservation des enduits, à l’échelle de l’édifice entier (près de 80%) n’a laissé aucun doute sur l’aspect que pouvait présenter la chapelle au XIII° siècle. Tous les éléments structurants (colonnes, arcs) y apparaissent badigeonnés en blanc, tandis que les murs sont couverts d’un enduit sableux de couleur ocre clair, avec dessin d’un appareillage.