Août - Chartres

Le mois d’août : un paysan se consacre au battage du blé. On y voit bien le fléau - deux bâtons de bois liés. Des braies légères sur les hanches, torse nu, un bonnet sur la tête : tout est fait pour ne pas trop peiner de la chaleur et éviter une insolation.
Le portail nord de Chartres a donc reporté le moissonneur au mois d’août. Lui aussi porte un tissu sur le crâne et a échancré son vêtement pour être libre de ses mouvements. On notera l’élégance du geste et la finesse des blés - dont certains sont déjà coupés tandis que d’autres sont droits ou couchés : le sens observateur du sculpteur ne se dément pas.