Le chant de l’Exultet est l’un des plus anciens de la tradition de l’Église - d’une extrême beauté. Il récapitule tout le mystère de la résurrection, dans des séquences poétiques qui ouvrent immédiatement la voie à une relecture solennelle des plus grandes pages des Écritures, depuis le récit de la création jusqu’à l’annonce du tombeau vide. C’est le sommet de l’année liturgique. Au diacre qui finit sa vibrante supplication "Et que vienne la Paix, la Justice et l’Amour…", l’assemblée répond, levant ses cierges "Nous te louons, splendeur du Père, Jésus fils de Dieu".