’Or, Abiathar, qui était grand-prêtre cette année-là, excita une sédition parmi le peuple'...

Or, Abiathar, qui était grand-prêtre cette année-là, excita une sédition parmi le peuple ; il fit conduire [à Hérode Agrippa] l’apôtre, [une corde au cou]’. L’épisode est évoqué par un fait antérieur : il est arrêté et jeté en prison.