Notre Calendrier

> Retour <

Dates de l'évènement :
  • du 05-10-2017 au 05-12-2017
Organisateur et contact : Cathédrale Notre-Dame de Chartres - 02 37 21 59 08
Lieu : Cathédrale Notre-Dame de Chartres

'Fraternité' - Claude KLIMSZA
exposition de sculptures en la cathédrale de Chartres...

Du 5 octobre au 5 décembre 2017   -   inauguration le mardi 10 octobre à 17h00
 
Claude KLIMSZA, artiste roubaisien, fonda avec son épouse la librairie œcuménique "le Cep" qu’ils animèrent durant 22 ans. Depuis 2003 il se consacre avec passion à la sculpture contemporaine engagée. De nombreuses expositions émaillent son parcours artistique. Encouragé par les très bonnes réactions du public, il a déjà exposé dans les cathédrales de Bruxelles, Bruges, Liège, Tournai, Amiens, Lille, Rouen…
 
Commissariat de l'exposition : Jean-Paul DEREMBLE
Jean-Paul Deremble est philosophe et théologien, auteur d’une thèse sur le fonctionnement du récit dans l’écriture des vitraux de la cathédrale de Chartres. Spécialiste d’iconographie médiévale et maître de conférences en histoire de l’art à l’université Charles-de-Gaulle-Lille III, il a écrit plusieurs livres sur la cathédrale de Chartres. Il est vice-président du Centre international du vitrail et travaille activement à la promotion de l’art sacré contemporain.
 
 
"Claude Klimsza est un artiste profondément inspiré par l’Évangile. Ses créations sont des témoignages vivants du message évangélique, elles portent la marque du Christ. La force de son art rend sensible la perception du mystère chrétien, son art parle directement. Il rejoint les questions et les espérances des hommes et des femmes qui rentrent dans une cathédrale pour se laisser envahir par la puissance de la beauté rendue visible par la médiation artistique. Situées comme des repères sur un chemin de pèlerinage, les œuvres de C. Klimsza contribuent à guider les marcheurs/visiteurs vers l’essentiel du message chrétien.
Une collaboration originale entre l’artiste et un historien de l’art pour le commissariat de l’exposition met en valeur des résonnances inédites.
 
Claude Klimsza sculpte l’Évangile dans tous les matériaux qu’il touche. Parfois des bois de qualité, de l’acier, du bronze, parfois des matériaux beaucoup plus modestes, des fils de fer, des photos, des morceaux de verres, des papiers… Tout est bon pour laisser l’Esprit de fraternité transformer les opacités en lumière, les résistances en liberté, les insignifiances en message d’amour.
 
Une inspiration évangélique puissante fait l’unité de ses œuvres et déploie les multiples facettes d’une Bonne Nouvelle qui traverse les siècles, les cultures et les matières.
 
photo photo photo photo
© C. KLIMSKA
 
Par sa grande maîtrise des techniques de sculpture, de façonnage, de tissage, le moindre matériau est travaillé jusqu’à exprimer, comme un fruit qu’on presse, une vision pleine d’humour et d’humanité. Au fil des œuvres exposées dans la cathédrale de Chartres du 5 octobre au 5 décembre 2017, c’est l’humanité qui se raconte dans son désir de tendresse. Ici un cœur ouvert dans la masse d’un bois, là une vitre cassée, ici un abattement transformé en élan joyeux, là une forme évidée en attente de plénitude, ici un verre coloré et lumineux pour la devise républicaine, là un bois brûlé confronté à un bois vert, ici une échelle pour s’élever, là un arbre qui prend racine dans le ciel… Autant d’œuvres immédiatement compréhensibles tant la forme est parlante.
 
Une des originalités de l’exposition est de mettre les œuvres de Claude Klimsza en résonnance avec les vitraux du Moyen-Âge. Ce sont finalement d’un siècle à l’autre les mêmes thématiques qui se racontent. La force du geste de Claude Klimsza est de raviver la vigueur de la parole des origines du christianisme. Chaque œuvre fait écho au vitrail qui lui est proche. La charité de saint Martin et l’invitation de l’abbé Pierre à avoir chez soi un carreau cassé pour laisser l’extérieur nous toucher, Marie Madeleine et la joie de l’annonce de la résurrection, la gloire de Marie par son humilité extrême, le samaritain et la miséricorde du cœur ouvert, la rencontre du Très haut dans l’abaissement du Très Bas, la coupe vide de Cana et son remplissage par la grâce de l’amour…
 
Le geste créateur de Claude Klimsza ravive les couleurs et les contenus des vitraux médiévaux en excitant notre regard, en le surprenant, en le déroutant, en le guidant finalement vers l’essentiel : l’amour à partager. Un parcours original est proposé qui combine les créations artistiques d’hier et d’aujourd’hui, avec la conviction que c’est toujours le même message urgent qu’il faut communiquer : un message de fraternité brûlante, enracinée dans les Écritures et actualisé dans le concret de la vie actuelle.
 
Chacun pourra aller d’une époque à l’autre en laissant les associations se faire et se défaire et en laissant les échos se propager dans la cathédrale. En dernière instance il revient au visiteur/pèlerin d’entendre, de sentir, de goûter, de toucher les œuvres d’époques différentes pour s’en nourrir. De vitrail en vitrail, d’œuvre en œuvre, une belle fraternité devient réalité, on la sent, la voit… c’est pure joie et prière".
 
 


Cathédrale de Chartres 2017 - Tous droits réservés - Crédits - Visiter la Cathédrale de Chartres - Photos Cathédrale de Chartres - Vitraux Chartres