Le 'Bleu de Chartres', omniprésent dans les verrières de la façade occidentale, est justement célèbre. Il possède deux particularités qui expliquent son extraordinaire limpidité :
- l'utilisation d'oxyde de cobalt - qui lui donne sa couleur reconnaissable, plus claire que celle usitée du XIII° siècle.
- l'utilisation de verres sodiques, différents des verres potassiques fabriqués sur place.
 
Les premiers, sur le long terme, se sont révélés quasi-inaltérables, tandis que les seconds (employés pour toutes les autres couleurs) ont été concernés par des réactions chimiques complexes - aboutissant à terme à une opacification du verre sur la face externe des verrières : un voile blanchâtre apparenté au gypse.