Dans le Loir et Cher, la petite église paroissiale d’Areines mérite le détour. Cette église, autrefois simple chapelle du diocèse de Chartres, faisait partie dès le Moyen-Âge des dépendances directes du chapitre de Notre-Dame.
 
C’est dire que les peintures murales qu’on y a découvert au XIX° siècle ont été commandées par les mêmes chanoines qui avaient entrepris l’édification du portail royal et de la flèche sud, ainsi que la réalisation des trois grandes fenêtres de la façade occidentale.
 
Il y a loin de l’art de Chartres, qui s’est essentiellement forgé dans le terreau artistique de l’Ile-de-France, disposant de moyens humains et financiers exceptionnels, à l’art d’Areines, qui semble faire appel aux artisans du val de Loire, dont l’activité est surtout connue à l’intérieur d’édifices modestes - en contexte rural.
 
Pourtant, les peintures d’Areines sont d’une extrême qualité graphique et méritent d’être mises en relation avec des figurations analogues à l’intérieur de son "église mère", la cathédrale de Chartres. C’est à ce va-et-vient instructif que nous vous invitons.
 
Copyright : Photographies N. Derangère / Textes G. Fresson