Les verrières hautes de la nef sont traitées dans un esprit fort différent des verrières des bas-côtés, que tous les visiteurs ont loisir d’admirer. Au lieu d’une histoire découpée en scènes, l’essentiel de la superficie est occupée par d’immenses figures, représentées debout - et positionnées de face. Nous avons eu l’occasion (bonus 268-269) de vous faire découvrir certains visages.
 
Le traitement des drapés mérite aussi d’être relevé. Dans le fonds, différentes variantes existent, qui - lors des restaurations à venir - retrouveront tout leur éclat.
Approchons nous…