Parmi les grands personnages des fenêtres supérieures (dont certaines récemment restaurées), on trouve de nombreux évêques. C’est l’occasion d’observer les détails des vêtements liturgiques et notamment ceux qui sont particuliers aux évêques. Les mitres n’ont pas évolué de façon très importante au cours du temps. Il n’est pas dit (si l’on excepte le vieillissement du tissu) qu’une mitre du XIII° siècle étonnerait aujourd’hui les fidèles.