Peu de temps après leur restauration, voici des clichés de détail des vitraux supérieurs de la nef côté sud.
 
Cette magnifique représentation est originale. Elle complète la (très) riche iconographie mariale de la cathédrale en y apportant une dimension beaucoup plus humaine. Marie n’est pas seulement mère de Dieu, mais aussi celle qui lui permet de grandir - nourricière du Christ tout en apportant ses bienfaits à l’ensemble de l’humanité.
Par ailleurs, Fulbert, évêque de Chartres, avait été guéri grâce au lait de la Vierge.