Comme on le sait, tous les portails de la cathédrale étaient originellement peints. Rouge, Bleu, Vert ; Or pour certains détails…
Cette polychromie donnait aux personnages, plus grands que nature, un étonnant réalisme.
Dans la façon dont ils s’imposent, sont ‘présents’ aux visiteurs d’aujourd’hui, l’essentiel passe effectivement par le regard :
Regard vide - mais solennel - quand rien n’est conservé. Comme des figures venues de la nuit des temps… Personnalité vivante et expressive quand reste un fragment de pupille (plus rarement l’iris ou le blanc de l’œil).
Essayons de retrouver leur regard !