On dit habituellement que le tonneau est une invention gauloise - même si on le retrouve dès le V° siècle av. J.C en Étrurie.
Dans l’empire romain, il apparaît comme technologie typiquement gauloise. Peut-être est-il davantage prévu pour la cervoise que pour le vin - dont les modes d’élaboration nous ont été laissés par l’envahisseur romain et qui s’acclimate progressivement aux régions plus septentrionales.
Évidemment, la réputation internationale des vins français a renforcé cette identification entre le tonneau et le terroir de notre pays.
Le principe est simple : des merrains de chêne cintrés à chaud - que l’on appelle douelles. Dans une fente s’insèrent les fonds - contres. Des cerceaux en métal solidarisent les différentes pièces.
Petit voyage dans les tonneaux de la cathédrale de Chartres...