Peu de temps après leur restauration, voici des clichés de détail des vitraux supérieurs de la nef - côté sud.
Saint Jacques, dit le Majeur car étant le frère aîné de saint Jean, fut l’un des disciples prépondérants du Christ et l’un des douze apôtres chargés de rapporter la parole sainte à travers le monde. Selon la tradition, il serait parti évangéliser la péninsule ibérique, mais il y rencontra dans un premier temps peu de succès. Une persécution de chrétiens s’étant déclenchée à Jérusalem, saint Jacques retourna en Terre sainte où il fut arrêté et décapité. Ses disciples auraient alors caché sa dépouille pour l’emmener jusqu’à Compostelle, dans le nord de l’Espagne, qui devint à partir du IX° siècle l’un des plus grands centres de pèlerinage de l'Europe médiévale chrétienne.