Redécouvrir les vitraux de la nef - Les laboureurs de Nogent (Rose de la baie 131)
 
Peu de temps après leur restauration, voici des clichés de détail des vitraux supérieurs de la nef - côté nord.
 
Les laboureurs de Nogent sont une représentation passionnante. On y voit des cultivateurs au travail, utilisant un matériel très évolué, comme s’il s’agissait d’une agriculture ‘modèle’. Rappelons que ce vitrail date bien du début du XIII° siècle, comme les restaurateurs l’ont confirmé : c’est dire qu’il s’agit peut-être de la première apparition en image de certaines technologies.
Par ailleurs, ce vitrail montre la participation de communautés professionnelles extérieures à Chartres. Pour plusieurs raisons, une majorité de ceux qui se sont penchés sur la question penche pour Nogent-le-Roi, plutôt que Nogent-le-Rotrou ou Nogent-sur-Eure.
 
Des figurations de donateurs occupent entièrement plusieurs petites roses situées sous les voûtes. Encore ne faut-il pas résumer cette iconographie au seul message de ‘celui qui offre’. Il s’agit aussi d’une façon de certifier la dignité du travail humain. Un lien symbolique existe souvent avec la thématique du vitrail principal : les donateurs s’essaient à prolonger dans la vie ordinaire le plan divin qui s’exprimait dans les récits bibliques.