Septembre foule le raisin. Le vigneron de Rampillon - comme celui de Chartres - s’appuie sur un bâton qui lui permet de prendre appui pour peser davantage sur les grappes.