Saint Eustache dans tous ses états
Le vitrail de saint Eustache (3ème fenêtre - bas côté nord) met en scène une vie chahutée, digne d’un véritable ‘roman d’aventure’ : exil forcé dans un pays lointain, séparation brutale de l’être aimé, retrouvailles dues à une cascade d’aléas invraisemblables. Tout est là, qui correspondrait à nos actuels feuilletons télévisés - avec flash back et revirement de situation.
Saint Eustache, laïc et marié, apparaît dans la cathédrale du XIII° siècle comme le prototype du chevalier chrétien, confiant en Dieu malgré toutes ses difficultés. Vous noterez que son visage demeure impassible. Sans doute, le maître verrier a-t-il choisi, pour illustrer les émotions du héros, d’utiliser un autre procédé : il a varié à loisir sa position et ses gestes - toujours parfaitement explicites :