VERRIÈRE DES TENTATIONS DU CHRIST
Première verrière du clair-étage (baies hautes) - côté nord de la nef > Restauration 1987
 
 
Dans le texte de l’évangile de Matthieu, le diable tente Jésus, après quarante jours de jeûne. Trois propositions lui sont formulées : transformer des pierres en pain, pour satisfaire sa faim ; se jeter du temple de Jérusalem, pour s’assurer que Dieu vient amortir sa chute ; s’incliner devant lui, pour obtenir un pouvoir illimité sur tous les royaumes du monde. A chaque tentation, Jésus refuse, citant la Bible (passages du Deutéronome). Le diable abandonne alors la discussion, des anges servant Jésus. Il s’agit à présent de troubler le fils de Dieu. Les ‘diables exécutants’ laissent place à leur chef - prince des ténèbres, d’une aussi haute stature que le Christ. On notera que cette verrière occupe, parmi les 109 verrières hautes de la cathédrale, une place identique à celle qu’occupent les trois panneaux des tentations à l’intérieur de ‘Notre Dame de la Belle Verrière’ : le diable est relégué au registre inférieur.