Les plus anciens graffitis de la cathédrale, découverts au début de l’année 2010.